samedi 21 novembre 2009

quelqu'un de bien pour quelque chose de serieux

http://www.paganguild.org/aubeseptiemelune/pensees/morigane/cloaque-occulte.htm
http://www.paganguild.org/aubeseptiemelune/forum/index.php


Le web ésotérique : un cloaque ... occulte ?


Si j'écris cette page ce n'est ni pour descendre les jeunes qui s'intéressent sincèrement à l'ésotérisme ( bien au contraire ), ni pour descendre les autres sites ésotériques gratuitement. Si j'écris cette page, c'est que je l'estime nécessaire, car là je trouve que l'on est tombés bien bas, et que certain(e)s vont trop loin.

Le net ésotérique .... si on cherche aux mots-clefs magie ou sorcellerie, on tombe sur une flopée de site qui au choix : détiennent tous La Vérité ( chacun en ayant une différente du voisin ), vous proposent les "meilleurs" rituels ( vous savez ceux tirés de The Craft ou Charmed pour léviter, changer de couleur d'yeux, etc.... ), ou encore ont une orthographe à faire peur ( j'entends par là des sites avec au moins une à deux fautes d'orthographe par ligne !! ). Je ne vous parlerai même pas des sites faits par des Grands Mages de 12-14 ans, qui se réclament avoir le "meilleur site" du web ésotérique francophone ( grâce aux pages qu'ils ont plagiés de partout ), ni des Grands Mages "Blancs" qui voient Satan partout ( même chez les Bouddhistes ), et qui se battent contre les forces des Ténèbres pour sauver l'humanité ( tiens ça vous rappelle pas un film ça ? ). En bref sur le net ésotérique, mégalomanie, mythomanie et mauvaise foi sont lois, malheureusement....

Alors aujourd'hui je dis STOP ! STOP à la mégalomanie, STOP au plagiat, STOP à la mythomanie et aux usurpateurs de toutes sortes ! Il serait peut être temps que les ésotéristes sérieux, les vrais chercheurs, arrêtent de quitter le web à cause de cette merde grouillante qui a envahi le net ésotérique, qu'ils restent, qu'ils se regroupent toutes obédiences confondues au delà des petits conflits personnels, pour faire le ménage dans ce cloaque et maintenir un îlot d'ésotérisme de qualité au milieu de cet océan boueux et infâme.

Car si l'on y regarde de plus près, les sites intéressants ferment les uns après les autres, et leurs webmasters disparaissent dans l'underground, perdus corps et biens pour les novices réels qui débarquent sur le net. Car il faut le savoir, aujourd'hui sur le net ésotérique francophone il reste à peine une quinzaine de sites valables ! Une quinzaine face à des centaines de sites qui recopient tous les mêmes livres grâce au Saint-scanner, et au Divin-OCR. Des centaines de sites de "bunny" wicca, de "magie blanche" sirupeuse jusqu'à l'écoeurement, sans parler de ceux dans d'autres obédiences qui racontent n'importe quoi, des Grands Mages sauveurs de l'Univers, de ceux qui n'écrivent même pas leurs pages en français intelligible, ou encore des gourous qui grouillent au milieu de tout cela, attendant leurs proies les griffes tendues, prêts à les bouffer tous crus dès que les novices auront gobé leurs âneries.

Au milieu de ce cloaque infâme, traînent des gens qui le sont encore plus, prêts à tout, y compris à usurper l'identité de questeurs sérieux, pour rendre ce cloaque plus immonde qu'il ne l'est déjà, et diviser le peu d'ésotéristes sérieux qu'il reste pour des futilités et des guerres stupides.

Au final nous obtenons quoi ? Un web ésotérique qui ressemble plus aux égouts de nos grandes villes, qu'à de vertes plaines, où les newbies ( qui en savent plus que les ésotéristes sérieux après avoir regardé deux épisodes de Charmed et lu Spérandio ), les mythomanes, les mégalomanes et les gourous se disputent la moindre charogne de novice, trop nombreux qu'ils sont pour ce marché si juteux des sciences occultes. Et au milieu de cet égout infâme il reste quelques perles qui se font de plus en plus rares, noyées par les eaux répugnantes de l'égout sur lesquelles elles tentent de flotter. J'en appelle à ces perles pour qu'elles se regroupent afin d'éviter une extinction définitive de cette espèce déjà rare dans le cloaque très occulte du net ésotérique.



Morigane

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget