mardi 27 avril 2010

l'invasion juive partie 2

II
En vérité, si mille et mille documents n'attestaient pas une telle
audace, de pareils rêves paraîtraient impossibles; mais, ainsi que
nous venons de le démontrer, par des citations de livres, écrits par
les Juifs eux-mêmes, on ne les calomnie point en leur attribuant
ces projets de domination universelle qu'ils n'ont jamais cubiiés et
qu'ils oublient aujourd'hui moins que jamais.
Et, lorsqu'on voit cette poignée d'hommes, huit millions, proclamer
eux-mêmes à la face, de la terre qu'un jour ils soumettront
douze ou quinze cents millions d'êtres humains, quand on voit les
Juifs qui-, après vingt siècles de dispersion, n'ont pu encore se
reformer quelque part en nationalité, déclarer qu'ils forment la
race supérieure, lorsqu'on voit ces gens, enrichis par l'usure, convoiter
toutes les richesses, ces aveugles sectaires qui ne suivent
même plus la religion de Moïse, mais bien celle du Talmud qui est
exclusive, intolérante, barbare et rétrograde, essayer de l'imposer
aux peuples civilisés par le christianisme, on se dit : Dieu n'a pas
seulement dispersé les Juifs, mais il les a rendus insensés.
Les Juifs se plaignent d'avoir été persécutés, mais à- quoi doîvènt-
ils attribuer cette persécution, sinon à leur criminelle folie?
Partout et toujours ils ont montré leur orgueil, leur avide ambition:
partout et toujours ils se sont crus et dits supérieurs aux autres
hommes, partout ils se sont fait voir comme des êtres farouches,
exclusifs, "intolérants, en un mot, insociables; en face des moeurs
douces de la religion chrétienne, ils ont été inspirés par l'esprit
sauvage du Talmud. Tandis que la civilisation, née du Christ, proclame
comme principe suprême la charité, l'amour du prochain, la
paix et la sainte fraternité, eux, les Juifs, se disaient envoyés par
Dieu pour asservir tous les peuples, ils laissaient voir leur esprit de
domination, ils rêvaient de réduire les nations, de les détruire et
de leur enlever leurs richesses.
Et ils voulaient être aimés ! et ils se plaignaient de voir les peuples
les repousser, les craindre, les haïr.
Pendant dix-huit siècles les Juifs ne se sont pas seulement montrés
comme les ennemis du Christ, mais comme ceux des peuples et
de la civilisation.
M. l'abbé Joseph Lémann qui, dans son livre, rempli de saintes
intentions : F Entrée des Israélites dans la société française, essaie
de pallier les fautes de ses anciens coreligionnaires, nous dit que
les Juifs ont été de tout temps repoussés par tous les peuples et
que les haines, les persécutions dont ils étaient victimes les ont
réduits à se tenir à l'écart, à ne se point mêler à la société, à vivre
exclusivement de commerce et par conséquent à s'enrichir prodigieusement.
Non, Si les Juifs ont été honnis de tous, ce n'est point un esprit
de suspicion et d'injustice qui les a fait repousser, c'est leur insociabilité.
Sans doute ils ont été odieux aux chrétiens parce qu'ils
sont le peuple qui a crucifié Jésus, mais ne sont-ils pas également
odieux aux Musulmans, aux Arabes, aux Perses, ne l'étaient-ils pas
aux païens? ne l'étaient-ils pas aux Grecs, aux Égyptiens, aux
Romains ?
C'est la prodigieuse ambition des Juifs, c'est leur religion rétrograde
et insociable qui les a fait repousser de partout; ce n'est
point la nécessité qui les a rendus commerçants, c'est leur esprit
de lucre; ce n'est point au commerce qu'ils doivent leur fortune^
c'est à l'usure. Qu'ils ne fassent donc retomber que sur eux-mêmes
la responsabilité des persécutions qu'ils ont encourues.
Partout les Juifs ont laissé voir leur haine des peuples et partout
ils ont agi en ennemis, en envahisseurs, en usuriers accapareurs,
accumulant le3 richesses dans leurs coffres et, peu à peu, minant,
comme des termites, toute une contrée jusqu'au jour où, las de leur
misère, les foules se soulevaient contre le Juif.
Nous en appelons là-dessus à un homme de la race juive, au
R, P. Ratisbonne, qui connaît bien ses anciens coreligionnaires :
« Le torts des Juifs et leur malheur, dit-il, c'est de ne pas
ouvrir les yeux sur la cause de ces persécutions séculaires et sans
exemple. On a vu dans le cours des âges bien des peuples devenus
la proie des autres peuples. Mais ces injustes agressions avaient des
bornes; elles ne souillaient que certaines époques et certaines contrées;
elles ne duraient qu'un temps; elles ne s'accomplissaient pas
simultanément ou alternativement dans tous les pays du monde.
Les persécutions des Juifs ont eu ce double caractère; la perpétuité
et l'universalité. C'est un phénomène unique, qu'on ne saurait
expliquer humainement; il est trop vaste pour le faire sortir d'une
cause restreinte. Si vous l'attribuez à l'intolérance, il faudrait
remonter à la cause de cette intolérance, et non pas en rendre responsable
le catholicisme tout seul; car les mêmes persécutions ont
été incessantes chez les païens, chez les protestants, chez les grecs,
chez les musulmans, en tous temps, en tous lieux, sous toutes les
formes de gouvernement.
« Si l'on ne veut pas ouvrir l'Évangile pour pénétrer ce lugubre
mystère, qu'on lise les prophètes d'Israël. Nous ne citerons que
Moïse : Si vous rendez mon alliance vaine et inutile^ je briserai la
dureté de votre orgueil, le ciel sei*a pour vous comme le fer, et
la terre comme de F airain. Je ravagerai votre pays; je le rendrai
Fétonnemcnt de vos ennemis mêmes; je vous disperserai
parmi les nations*-. Et s'il en demeure an petit nombre parmi
vous, ils- sécheront au milieu de leurs iniquités, dans la terre de
leurs ennemis, et ils seront accablés d'afflictions, à cause des
péchés de leurs pères et de leurs propres péchés, jusqu'à ce qu'ils
confessent leurs iniquités et celles de leurs ancêtres (1), »
Nous en appelons encore de M. l'abbé Lémann à MM. les abbés
Lémann qui, dans leur brochure, Rome et lez Juifs, ont écrit :
« Israélites de Rome, nous connaissons les aptitudes de notre
nation, si le droit de propriété que vous réclamez vous était
accordé, eh bien! nous en faisons le pari dans trente ans, dans
cinquante ans au plus Rome n'appartiendrait plus aux catholiques,
Rome serait entre.vos mains. »
C'est, précisément cet esprit d'absorption, de domination, d'envahissement
qui ne peut avoir pour base et pour moyen que l'usure,
qui a toujours rendu les Juifs odieux. Or, aujourd'hui, cet envahissement
est plus formidable que jamais.
Jamais le projet du Juif n'a semblé plus près de l'accomplissement.
En réalité, nous croyons que jamais la fortune juive n'a été
plus considérable et l'audace des Hébreux plus insolente ni plus
perfide, mais les peuples ouvriront les yeux et nous craignons,
hélas! que le châtiment ne soit proportionné à l'attentat. Mille fois
la race juive a été frappée et punie, elle le sera de nouveau, et peutêtre
d'une manière terrible.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Hey there! I know this is kinda off topic but I was wondering which blog platform are
you using for this website? I'm getting fed up of Wordpress because I've had issues with hackers
and I'm looking at alternatives for another platform. I would be awesome if you could point me in the direction of a good platform.

Here is my web site: http://ridiculouslyro.net

Anonyme a dit…

excellent issues altogether, you just received a logo new reader.

What could you recommend about your submit that you just made a few days ago?
Any sure?

Feel free to surf to my web page ... funformobile

Anonyme a dit…

Ran across уоur blog thru http://europecomplot.
blogѕρot.com/. Do уou have аny informatіon оn how to
get posted іn http://eurορеcomplοt.
blogspot.сom/? I've been attempting to for a while but I never seem to get there. Appreciate it

Look at my web-site ... 28039

Anonyme a dit…

Нeу therе, my name is Jοdіе аnd
I'm a fellow blogger out of Sneek, Netherlands. I like what you guys are up to. There's no doubt that Bloggeг:
SSх is an examplе of intellіgent
wοrk and rеpоrting. Сontinuе the
nice worκ guys: I’ve put уοu guys on my blοgгoll.

In my oρinion it will impгove the value
of my own blοg.

Heгe is mу blog - www.amazon.com

Une erreur est survenue dans ce gadget