mercredi 28 juillet 2010

24

XXIV
Passons à la cérémonie du Caporet, cérémonie
de la purification à l'aide d'une offrande.
La cérémonie du Caporet est un usage com
plètement païen. Voici en quoi elle consiste :
Dans la matinée de la veille de Yom-Kipour,
le Juif attrape par les pattes un coq vivant,
et, l'élevant au-dessus de sa tête, il fait trois
fois le tour de la chambre en récitant la prière :
« Ce coq va être mis à mort, mais moi je vivrai
éternellement heureux. » Après quoi, il
prend le coq par la tète et le jette au loin. La
femme juive exécute la même cérémonie avec
la poule.
Par cette promenade autour de la chambre
avec le coq et la poule, le Juif et la femme
juive sont dans la conviction de s'être débar
rassés de tous leurs péchés, en les transmettant
à ces gallinacés, qui sont ensuite tués et
mangés probablement avec beaucoup d'appétit,
après le fameux jeûne de vingt-six heures
accompli à l'occasion de Yora-Kipour.

3 commentaires:

Rouge Le Renard a dit…

Bonjour,

j'ai un peu de mal à comprendre ce genre de billets que vous faîtes concernant certaines pratiques occultes juives... ça me semble juste un peu hors-sujet, à moins que j'ai mal compris votre blog.

Si vous pouviez éclaire ma lanterne.

merci.

Heretique a dit…

"Rien n'échappe au Principe de la Cause et de l'effet ; mais il existe plusieurs Plans de Causalité et tout
individu peut utiliser les lois des Plans Supérieurs pour maîtriser les Lois des Plans Inférieurs."

Rouge Le Renard a dit…

Ouh laa, ça me donne à méditer... comme si j'en avais pas assez à méditer !
pour l'instant je capte toujours pas, mais voyons voir en y réfléchissant.
;)

Cordialement.

Une erreur est survenue dans ce gadget